Récupération de l'eau

Nous utilisons généralement l'eau du robinet pour toutes les tâches ménagères. Pourtant, 50% de la demande quotidienne en eau des ménages ne nécessite pas cette eau potable de plus en plus chère. Tirer la chasse, arroser les plantes, entretenir le sol, laver le linge... l’eau de pluie est largement suffisante.

Stockage

Un des avantages de la collecte des eaux de pluie et de la réduction de la consommation d'eau potable est la protection de l'environnement. L'eau douce diminue chaque année, et trouver des alternatives pour la sauver est un geste éco-citoyen.


 

Purification

Même si l'eau de pluie n'est pas potable, elle peut être filtrée, c’est d’ailleurs un bon moyen d’accroître son autonomie. Cependant, soyez conscient des risques. Pour être potable, elle a besoin d'être filtré pour éliminer les micro-organismes (bactéries, virus), les polluants chimiques (nitrates, pesticides, métaux lourds), les poussières, les plantes... certains filtres sont nécessaires.


Concernant l’eau du robinet, elle est aujourd'hui consommable et potable grâce à la présence d'agents nocifs, mais elle n’est pas pure. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les systèmes de filtres se démocratisent. Ils améliorent la qualité de l’eau que l’on boit.

Assainissement

L'assainissement collectif ou non collectif vise à drainer et à traiter les eaux usées. Les eaux usées désignent les eaux noires (eau des toilettes) et les eaux récupérées (eau de l'évier, de la cuisine, de la machine à laver, etc.). Elles sont nocives pour l'environnement et ne doivent pas être relâchés dans la nature.

Gestion écologique

Des appareils peu coûteux et faciles à installer peuvent réduire la consommation d'eau et les frais d'eau. En évitant le gaspillage d'eau, vous faites quelque chose pour la planète !